installation

6 nov — 19 déc

mar — sam, 14h — 18h
jeu, 14h — 19h

Pavillon Carré de Baudouin

Bicyclette

Duaa Qishta

© Duaa Qishta

Duaa Qishta grandit en Palestine, dans la bande de Gaza, où les femmes y sont élevées de manière stéréotypée, selon des règles sociales et religieuses,  focalisées sur leur apparence. Partageant leurs rêves d’émancipation, l’artiste part de tableaux de Théodore Géricault — des scènes de guerre avec des cavaliers, forts et braves —, et s’imagine chevalière à vélo combattant sa société (à Gaza, elle n’a jamais été autorisée à faire du vélo). À Paris, elle achète sa première bicyclette, qu’elle laisse attachée pendant tout le confinement. 

Conception Duaa Qishta* (Palestine).
* membre de l’atelier des artistes en exil

Biographies